CES 2018 : comment les nouvelles technologies influencent-elles le secteur de la santé?

19 janvier 2018

Pour cette 51ème édition du célèbre Consumer Electronics Show de Las Vegas, la grande messe de l’électronique qui s’est déroulé du 9 au 12 janvier, nous remarquons un réel intérêt pour les solutions dédiées aux professionnels, pour un salon jusque-là destiné majoritairement au grand public. A noter cette année également une forte représentation d’entreprises françaises, 2ème pays représenté au CES, signe que l’innovation en santé en France est dynamique.

Source : Maddyness 

Avec plus d’une centaine d’exposants cette année, la santé connectée devient une des thématique majeure mise en avant pendant cette édition du CES. Entre gadgets et véritables innovations, la France se positionne comme un des leaders sur le marché.

La grande annonce cette année concerne un acteur « cocorico » incontournable : La Poste. Ce dernier a en effet présenté sa nouvelle application e-santé, qui rassemble des données auxquelles ont accès patients et professionnels de santé (médecins, hôpitaux, pharmaciens…).
L’application « LaPoste eSanté » peut être téléchargée gratuitement sur son smartphone et permet un suivi à domicile du patient, de l’historique des vaccinations et l’envoi d’alertes en cas de problème.

 

Plusieurs thématiques ont également marqué cette édition :
  • Dans la continuité de l’application mobile présentée par La Poste, la télémédecine et les solutions de suivi et de maintien à domicile, mais également de la prise en charge personnalisée du patient à distance ont rencontré un large succès. De grands groupes comme Visiomed, spécialiste des dispositifs médicaux connectés, ont une fois de plus innové dans ce secteur, mais nous remarquons également de nombreuses start-ups comme Nomadeec, pépite bordelaise qui se lance dans la télémédecine, accompagnées de technologies comme la réalité mixte etles lunettes Hololens 
  • Les objets connectés, à destination des patients et des malades chroniques comme l’application Diapason, solution pour soulager le quotidien des personnes souffrant d’acouphènes, ou encore « Afla Duck », un jouet connecté conçu pour rassurer et accompagner les enfants dans leur lutte contre la maladie. Ces objets connectés vont également apporter aux professionnels de santé des outils supplémentaires pour améliorer la prise en charge des patients, et assurer un suivi de plus en plus personnalisé.
  • La réalité virtuelle pour la rééducation des patients, avec la start-up française KinéQuantum, permet aux patients de continuer leur rééducation de manière autonome grâce à des séances personnalisées et interactives. Adoptée par certains kinésithérapeutes, cette technologie apporte également davantage d’immersion dans les séances proposées aux patients.

Xavier Abadie, notre Directeur du développement international de SimforHealth, nous partage également son ressenti à l’issu de cette édition du CES.

Les équipes de SimforHealth ont également mis en avant la réalité virtuelle dans le domaine de la santé, et plus particulièrement à destination de la formation des professionnels de santé. Sélectionné par le géant de la réalité virtuelle HTC Vive pour représenter le savoir-faire en santé sur son espace d’exposition, SimforHealth a présenté aux médias et participants du CES un cas de réalité virtuelle en mode multi-utilisateurs pour la préparation à la poste de stent.

Retrouvez la vidéo complète du cas de médecine vasculaire présenté au CES, un cas en multi-utilisateur développé par nos équipes, en collaboration avec l’Université de Stanford Medicine pour le contenu médical :

 

Retrouvez également l’ensemble des articles de presse citant SimforHealth au CES 2018 et les reportages et interviews où nos équipes expliquent ce qu’est la simulation numérique en santé et notre savoir-faire :

Pour voir ou revoir les temps forts de notre présence au CES sur les réseaux sociaux,  cliquez-ici pour voir notre storify !

Pour aller plus loin dans les tendances exposées au CES de Las Vegas : 

Nous pouvons noter quelques tendances majeures mises en avant lors de cette édition, observées notamment par Olivier Ezratty, véritable expert du numérique, dans ses premiers retours :

  • Intelligence artificielle : C’est le grand « boum » des assistants personnels comme Google Assistant, Siri ou encore Alexa et Cortana. Ces équipements viennent également renforcer l’ère de la « Smart Home », que l’on connait également sous le nom de « Maison Intelligente », encore très présente sur cette édition du CES. Ce constat nous montre que le bien-être dans les foyers est au coeur des préoccupations de demain.
  • Réalité virtuelle et augmentée : Depuis à peine 2 ans cette tendance ne fait que renforcer son intérêt auprès des consommateurs, qu’ils soient grand public ou professionnels. Le géant de la réalité virtuelle HTC Vive a profité de l’événement pour dévoiler son nouveau casque, le Vive pro, avec 78% de pixels en plus et une connexion wifi, promettant une bien meilleure qualité d’immersion.
  • Objets connectés : Concentrés globalement dans l’Eureka Park, les objets connectés n’ont pas manqué cette année, et sont liés à diverses thématiques : sport, qualité du sommeil, bien-être de l’enfant, de la femme ou encore de la santé… Le développement de ces objets connectés est notamment à observer auprès des professionnels et des entreprises.
  • Smart City et mobilité : Les innovations en matière de transport présentées lors du CES n’ont pas fini de nous étonner, et il semble clair que la voiture de demain roulera en toute autonomie. L’intelligence artificielle est également présente, permettant au conducteur de piloter un maximum de fonctions à la voix. Des révolutions technologiques qui nous paraissent encore bien loin, mais il va falloir s’y habituer !
Sources : L’Usine Digitale, Next Inpact, Phonandroid.com, Presse Citron, CNET France, BFM TV, La Tribune, Les Numériques, Futura Sciences 

 

Pour tout savoir de nos actualités, ne manquez pas nos fils  Twitter et Facebook!